Humour déplacé

Fin de journée, fin de première semaine !

Douze CP me regardent, ils me connaissent par dose d’1 heure par jour depuis 5 jours, autant dire, une éternité ! Ils aiment déjà ce moment où je vais les chercher dans leur classe de CP/CE1 en fin de journée pour pondre une mini production d’écrit sur leur vie en relation avec l’album « Mes 100 premiers jours d’école » de Martine Bréchet et Amandine Laprun.

Aujourd’hui, sujet plus que simple : « Et toi, qui t’amène à l’école le matin ? »

Bien sûr, ça fuse, ça s’enflamme, des petits Dutronc me crie dans les oreilles « Et moi ! Et moi ! Et moi ! ». Je temporise :

  • Attendez, on se calme. Qui est amené par Maman ? Levez la main !
  • … Ok, qui est amené par Papa ?
  • D’accord ! Qui vient avec un grand frère ? Une grande soeur ?

Les petites mains se lèvent, les sourires s’étirent. Bon, ils n’échangent pas, mais ils sont calmes ! Je continue sur ma lancée !

  • Une voisine ? Une nounou ?

Ok, ça marche, mais ça manque un peu de vie tout ça, allez, je tente ma petite blague du vendredi après midi.

  • Un ours ?

Et là, c’est fini. Ils rient bien sûr, c’est ce que je voulais, je devrais être contente…

  • Moi, oui moi c’est un ours qui m’amène !
  • Non, moi c’est une hyène, j’adore ça, c’est une hyèèèèèène !

Ils rient, se lèvent, me sautent dessus, se battent pour me saisir le menton, une mèche de cheveux, pour être sûrs que je les écoute.

  • Et moi, c’est un crocodile, il est super grand, j’arrive sur son dos, tu m’as vue ce matin ?
  • Bien sûr ! Moi je viens avec une abeille et tu sais quoi Madame Rastello ? Elle me pique jamais ! Parce que c’est mon aaaa-miiiiiiiiiie !!!

Evidemment, la séance est foutue, je n’arrive pas à les arrêter, je leur donne le cahier, ils ne redescendent pas (« Tu nous lances le cahier, on le rattrape au vol, on est des singes, oui ? » « Non ! »)

  • Maintenant, vous écrivez le nom de la personne qui vous accompagne et vous la dessinez, ok ?
  • Tu viens comment toi lundi ? Moi je vais demander à mon voisin, c’est un lion !
  • La chaaaaance !!!
  • Comment on dessine un crocodile déjà….

La sonnerie retentit, ils ont à peine eu le temps de faire leur dessin, ils font voler les cahiers, les crayons, les chaises et retournent dans leur classe en courant. Mes bras retombent, j’ai l’impression d’être passée sous un troupeau de zébus.

Younes est le dernier à partir, il me tend un morceau de papier. Je sais déjà ce qu’il va me demander.

  • Tu m’écris « une hyène » s’il te plaît ?

P.S. : Fab, tes CP sont fous.