Le coup de gueule de la rentrée

Je sais, je sais, d’habitude on raconte les anecdotes marrantes, les brèves de nos élèves, leur naïveté.

Et mon coup de gueule est pour les parents.

Oh pas tous les parents, la grande majorité ne sentira pas concernée, je pourrais même un jour faire un billet sur eux, ces parents avec qui on discute, on échange, on rigole, parfois on lie des liens qui sont un peu plus que de simples liens professionnels.

 

Non, je veux râler, pester contre les parents qui font rater la rentrée à leurs enfants, consciemment et volontairement.

Lundi, dans mon école, sur 210 élèves, 42 manquaient à l’appel.

Après avoir retiré les noms de ceux qui m’avaient averti, ce sont une grosse trentaine d’élèves qui étaient portés disparus.

Ces élèves, retardataires de la rentrée, manquent un des moments les plus importants de l’année, le jour où on découvre sa classe, son maître ou sa maîtresse, où l’on retrouve ses copains, où l’on parle des vacances, des souvenirs …

Mais c’est aussi le jour, et ceux qui suivent, où l’ambiance de classe va se construire, où les habitudes de travail vont se mettre en place, où ensemble, on lance les projets, les outils, les cahiers etc …

Et tout ça, les enfants qui arrivent avec 1, 2, 3 jours, 1 et parfois 2 semaines de retard, ne peuvent le vivre et le construire et ça leur manque tout au long de l’année.

 

Alors, chers parents, pensez à vos enfants et ne leur faites pas rater la rentrée 😉  ( pensez aussi à l’école, et au fait que nous devons faire remonter les chiffres des présents lors de la rentrée et que 30 élèves absents, ça peut être une fermeture de classe …., même si ces élèves arrivent le lundi suivant ).

( on reparlera de ce genre d’absentéisme fin juin, quand 50% de mes élèves manqueront à l’appel … )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *